Paroisse Saint Loup


Sommaire > Vie de la paroisse > Homélies > Archives > 2017 > Homélie du cinquième dimanche de Pâques année A

Homélie du cinquième dimanche de Pâques année A

Dimanche 14 mai 2017 (visitation en paroisse) Eglise Saint-Philibert de Saint-Ismier

« Je vais vous préparer une place… »

« Où va le monde ? » a-t-on pu entendre à Fatima à l’occasion du Centenaire des apparitions de la Vierge Marie. « Où va l’Europe ? » pourra-t-on entendre à Bruxelles à l’occasion d’une grande rencontre entre différents pays de ce continent. « Où va la France ? » peut-on entendre à Paris en ce jour d’investiture d’un nouveau Président pour notre pays. Mais dans l’évangile du jour, il y a cette question de Thomas, encore plus essentielle pour nous tous : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » (Jean XIV, 5)

Un grand nombre de familles, originaires du Proche-Orient ou du monde entier, immigrent en Europe ou ailleurs. Souvent, les pères partent en premier, laissant femme et enfants derrière eux, au pays. Puis, en terre inconnue, ils trouvent un travail et préparent un nouveau foyer pour leurs proches. Certains pères vont les chercher ; d’autres envoient de l’argent pour qu’ils puissent les rejoindre par leurs propres moyens. En ce jour de Visitation de la Paroisse Saint-Loup dans la Paroisse Saint-Martin du Manival, il est bon de se rappeler de ces réalités contemporaines, au regard de l’engagement de nos deux communautés pour servir la cause de l’accueil de membres de populations déplacées.
Jésus, un peu de la même façon, annonce aux Apôtres et à ses disciples qu’il va partir préparer un foyer pour eux, dans un monde nouveau qui n’est indiqué sur aucune carte routière ou maritime, sur aucun plan de vol… Plus tard, ils le rejoindront.
Le chemin que nous devons emprunter ne se trouve qu’en Jésus. Il nous a devancés, il est la voie menant à la Demeure éternelle. Et comme cela fait du bien de savoir que chez le Père il y a beaucoup de demeures, qu’il y aura place pour tout le monde. « Je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi. » Quand je vois la diversité des cultures, des rites liturgiques, des sensibilités, des opinions… je me redis : Dieu est plus grand que notre cœur et « il y a beaucoup de demeures dans la maison du Père » . Jésus ressuscité monte vers le Père et nous prépare une place. Qu’est-ce que cela veut dire, au juste ? Qu’on n’a plus qu’à faire confiance à Jésus, notre Chemin, notre vie. Notre place est marquée là-haut. Quelle soif il nous donne de désirer voir son Père et notre Père !

Père Thibault NICOLET

Références des textes liturgiques :
Actes des Apôtres VI, 1-7 ;
Psaume XXXII (XXXIII) ;
Première lettre de saint Pierre Apôtre II, 4-9 ;
Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean XIV, 1-12.