Paroisse Saint Loup


Sommaire > Vie de la paroisse > Homélies > Solennité du Christ, Roi de l’Univers – Année B

Solennité du Christ, Roi de l’Univers – Année B

samedi 29 novembre 2018 église de Notre-Dame des Commiers

Connaître le Christ Roi

Dans l’une de ses visions, le prophète Daniel a la révélation d’un homme mystérieux auquel Dieu remet tout pouvoir et toute gloire. Dans le dénuement de sa Passion, Jésus lui-même se désigne comme ce Fils d’homme. Nous comprenons ainsi que son vrai pouvoir est de donner sa vie pour ceux qu’il aime. Le pouvoir de Dieu est de nous aimer jusqu’au bout.
Chantons notre joie et notre louange au Christ Jésus ! Lui qui est l’infiniment grand dans la gloire du ciel, et qui a voulu être l’infiniment petit dans l’humilité de la crèche et dans la souffrance de la croix. Lui qui est vrai Dieu, né du vrai Dieu, et qui s’est fait proche de nous, l’un d’entre nous, notre frère. Quelle merveille, Seigneur, tu as fait pour nous ! Seigneur, notre Roi, nous t’adorons !
Jésus est roi, mais son royaume n’est pas semblable à ceux de la terre. Il n’a pas de gardes ni d’armées pour le protéger. C’est un royaume d’amour. Tout au long de sa vie, Jésus nous l’a révélé. Tous ceux qui écoutent sa voix font partie de ce royaume. Jésus est roi à la manière de Dieu. Voilà pourquoi, chaque fois que nous prions le Notre Père, nous demandons à Dieu : « que ton règne vienne », en souhaitant plus d’amour autour de nous.
Qu’il est saisissant ce face-à-face entre Jésus, l’Innocent humilié mais si digne, et Pilate tout-puissant mais qui fait preuve de peur et de lâcheté ! « Ma royauté n’est pas de ce monde », dit Jésus. Nous aimerions faire de lui un roi de ce monde et lui demander de nous assurer le pain et le succès. Mais lui répète : « Je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix. » Dans la Bible, la vérité n’est pas d’ordre intellectuel, c’est quelque chose qu’on écoute et que l’on fait. Alors, on trouve la vie et la lumière. Le royaume de Jésus est un royaume de paix, de vie et de lumière. Bien plus, Jésus est lui-même ce royaume. N’ayons pas peur de le suivre, de prendre avec lui le chemin du serviteur, il nous entraînera dans sa gloire.
Dans la première lecture, le prophète Daniel parle de la fin des temps quand le royaume proclamé par Jésus sera établi dans toute sa plénitude jusqu’aux extrémités de la terre. Mais il traite aussi d’une vérité essentielle : tout ce qui est bon, vrai et beau, dans n’importe quelle nation ou culture, vient de Dieu.
Le Saint-Esprit est activement impliqué dans la vie humaine bien avant qu’on en soit conscient. Pour bien des personnes sceptiques en ce qui concerne l’existence de Dieu, la bonté, la vérité et la beauté ont souvent permis d’aller vers Jésus d’une manière subtile et mystérieuse.
Ceux qui connaissent le Christ Roi en tireront de grands bénéfices. Le Saint-Esprit les soutient afin qu’ils se préparent pour le jour où, à leur tour, ils le serviront.

Père Thibault NICOLET

Références des textes liturgiques :
Livre du prophète Daniel VII, 13-14 ; Psaume XCII (XCIII) ;
Livre de l’Apocalypse de saint Jean I, 5-8 ;
Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean XVIII, 33b-37