Paroisse Saint Loup


Sommaire > Vie de la paroisse > Actualité > Archives > Avant 2010

Avant 2010

3 mai 2009

Voyage en Italie

La paroisse Saint Loup en voyage en italie... Cela fait des mois que le projet de ce voyage est né. Les inscriptions ont été lancées, et très vite, la cinquantaine de places disponibles ont été retenues.

Ce lundi 20 avril, 6 heures du matin, c’est le départ... Après la frontière italienne, on trouve la neige... Mais le soleil apparaît en approchant de la mer. Un arrêt à Gênes pour le déjeuner. Hmmm... des pâtes !... Puis arrêt à Pise, dont la fameuse tour penche toujours du même côté. Elle serait sans doute moins connue, mais bien aussi belle si elle ne penchait pas... Enfin, arrivée à Montecatini Terme, non loin de Florence, pour trois nuits, et trois repas - commençant par des pâtes, bien sûr.

A Florence, sur le Ponte VecchioMardi, découverte de Florence, avec un temps mitigé - quelques gouttes de pluie. Le matin, visite guidée tous ensembles, puis le déjeuner (commençant par des pâtes) et l’après midi par petits groupes... qui finissent toujours par se retrouver, et se re-séparer, dans la liberté, au fil des intérêts de chacun. On termine la journée par une vue panoramique de la ville depuis l’esplanade Michel Ange, puis par un arrêt à San Miniato.

Mercredi, ce sont les cinq terres, cinq villages accrochés à la montagne au raz de la mer, où l’on cultive la vigne et l’olivier. Promenade à pied le matin de Manarola à Riomaggiore par le "chemin de l’amour", puis on prend le train pour Monterosso (8 km, presque entierement en tunnel) où le déjeuner nous attend (pâtes et fruits de mer...), et retour en bateau l’après midii, par un temps magnifique, avec une escale à Porto Venere où nous visitons l’église Saint Pierre.

Jeudi matin, tour et détours dans San Gimignano, village aux 14 tours, objets de prestige pour leurs propriétaires. Après midi visite de Sienne, où la météo a fait des siennes... pendant que nous visitons la cathédrale !... A Sienne, on parle de la vie des 17 quartiers de la ville, aux noms curieux (la chouette, la chenille, la forêt - quartier de notre guide...), qui s’affrontent tous les ans dans une course hippique un peu déjantée, le fameux palio. On termine la visite à l’église Saint Dominique, où se trouvent les reliques de Sainte Catherine. Plusieurs villes se disputaient les reliques de cette grande sainte, Docteur de l’Eglise et Copatronne de l’Europe. Elles ont donc été partagées : Sienne possède la tête et un doigt, d’autres reliques se trouvent ailleurs, et ce qui reste (le reliquat, en somme) est à Rome, où elle est morte. Ah, au fait, à midi on a mangé des pâtes...

Nous logeons pour deux nuits à Chianciano, dans un hotel un peu froid dont les chambres sont d’un confort approximatif : quelques dysfonctionnements, pris dans la bonne humeur. Et bien sûr, au menu, toujours les fameuses pâtes italiennes !

Assise, la basilique Saint FrançoisVendredi, nous passons la journée à Assise, sur les traces de Saint François et Sainte Claire, en découvrant une ville très belle, grâce au pierres blanches et roses qui ont servi à sa construction. Nous apprenons quelles ruses ont été nécéssaires après la mort des deux saints pour préserver l’intégrité de leurs corps en une époque où les reliques étaient convoitées. A midi, bien sûr nous avons mangé des pâtes, mais avec une originalité : entre les pâtes et le plat de résistance, nous avons aussi mangé des pâtes. L’après midi, quartier libre en ville, puis messe à la basilique Saint François.

Et samedi, voyage de retour. A nouveau un arrêt à Gênes pour le déjeuner et... oui, pfff.... encore des pâtes... Les dernières pour un temps... Mais dire qu’on n’en mangera plus d’aussi bonnes avant un moment !

Voilà cinq jours bien remplis, fatigants, mais pleins de découvertes et de rencontres. Le plus souvent, l’envie d’en voir plus a pris le pas sur l’envie de s’arrêter, de souffler, de manger une glace... Une mention pour nos guides, compétentes et passionnées de faire découvrir leur ville, leur terre. Une autre pour Patrick, notre chauffeur virtuose. Un grand merci à Michel et Jackie, nos organisteurs. Et un autre à Sante, notre prêtre, qui n’a pas peu contribué à la bonne ambiance du groupe !

Dans ce groupe, nous étions un solide noyau de personnes engagées dans la paroisse et qui se connaissaient déjà bien, avec d’autres paroissiens, et même des non paroissiens. Ce temps vécu ensemble nous a permis de mieux nous connaître, de nous apprécier, d’approfondir les rapports d’amitié entre chacun, en laissant de côté les différences. Personne n’est resté à l’écart, et chacun a pu se sentir membre du groupe à part entière ! C’est sans doute cela qui a fait dire à notre chauffeur, qui en a vu d’autres : "revenez quand vous voulez !"...

On revient pleins de beaux souvenirs, d’amitié renouvelée, avec un peu l’envie de repartir ! Repartir, en famille peut-être, pour se donner le temps de revoir ce que l’on a aimé, ou de voir ce à côté de quoi on est passé sans pouvoir s’arrêter. Ou repartir ensembles, pour aller plus loin, découvrir d’autres lieux !

Christiane et Claude racontent à leur manière, en chanson, cette belle semaine (sur l’air de la complainte de Mandrin). Vous pouvez télécharger les paroles en cliquant sur l’icône ci-dessous !

Levée des excommunications

La levée des excommunications dont ont fait l’objet quatre évêques intégristes a semé le trouble dans notre Eglise, et au delà. Pour essayer d’y voir plus clair, voici des éléments de réponse aux questions que beaucoup se posent.
Qu’ont fait les intégristes, pourquoi ont-ils été excommuniés ? Le fait fondateur du schisme et déclencheur de l’excommunication a été l’ordination de quatre évêques par Mgr Lefebvre, sans l’accord du Pape en 1988. L’excommunication s’étend à Mgr Lefebvre lui-même, aux (...)

>> Lire l'article...

Enfants de choeur

La communauté chrétienne était très surprise de voir autant d’enfants en aube, le 3 février 2008 à l’église de Varces.
Au cours de la messe des familles nous avons accueillis tous les enfants de chœur de la paroisse.
Après une entrée très solennelle en procession dans l’église, et après l’homélie, le prêtre a remis à chaque enfants de choeur une croix. Un jeune a témoigné : « j’ai voulu faire enfant de chœur pour aider le prêtre. Ça me permet de rencontrer d’autres jeunes et des personnes. »
Les enfants de (...)

>> Lire l'article...

Confirmations

Confirmation du 20 Janvier 2008
Nous, Amandine, Anaïs, Aurélie, Benoît, Catherine, Clément, Eléa,
Guénaëlle, Isabelle, Ophélie, Lionel, Loïc, Luc, Maëlle, Mathieux et
Maÿlis avons fait notre confirmation le Dimanche 20 Janvier. Après un an
et demi de chemin, ce fut une magnifique récompense.
Nous avons reçu l’Esprit Saint, et nous avons été envoyés en mission. Ce
fut une journée inoubliable. Tout était parfait, le soleil était
présent. Nos proches étaient avec nous, c’était une célébration géniale (...)

>> Lire l'article...

Installation de Sante Pometto

Le 16 septembre 2007, une semaine après l’installation d’Alain-Noël à Bourgoin, c’était au tour de la paroisse Saint Loup de célébrer, à l’église de Varces, l’installation de son nouveau prêtre modérateur...
Pour beaucoup de paroissiens, l’accueil avait déjà commencé, dès le mois d’août, avec la remise à neuf de la cure de Vif, qui en avait bien besoin - peintures et tapisseries remontant pour une bonne part à bien avant l’arrivée d’Alain-Noël ! Réfection des tapisseries, des peintures et des revétements de (...)

>> Lire l'article...

Départ d’Alain-Noël Gentil

C’est à la fin du mois de juillet 2007 qu’Alain-Noël Gentil à quitté notre paroisse, pour prendre la responsabilité de la paroisse Saint François d’Assise. . Ce n’était pas vraiment une surprise : Alain-Noël était parmis nous depuis dix ans, et depuis un an, notre évêque avait commencé à remplacer les prêtres modérateurs des paroisses.
On peut dire qu’Alain-Noël est un fondateur de la paroisse. Mais il ne l’est pas seul : sont co-fondateurs tous ceux qui ont, auprès de lui, oeuvré pour faire de la paroisse (...)

>> Lire l'article...

Inauguration de l’oratoire Sainte Cécile

Texte composé par Alain-Noël pour l’inauguration de l’oratoire Sainte-Cecile - aménagé dans le sous-sol de la cure.

>> Lire l'article...