Paroisse Saint Loup


Sommaire > Archives > Lundis de la foi > L’oecuménisme

L’oecuménisme

Thème des lundis de la foi 2007 : l’oecuménisme

Saint Jean nous rapporte, dans son Evangile, que Jésus a prié pour l’unité de ses disciples ;
cette unité est belle mais fragile, et Jésus le sait ! Les premières communautés chrétiennes ont eu à
résoudre des tensions, à accueillir des réconciliations... Malgré des efforts louables, encore aujourd’hui, l’Eglise est divisée : catholiques, orthodoxes, protestants, anglicans...

L’oecuménisme est donc le mouvement qui cherche à rétablir la pleine communion entre les chrétiens, c’est à dire entre ceux qui croient en Jésus-Christ, fils de Dieu. C’est à cette recherche que nos lundis de la foi sont consacrés cette année. Un thème difficile, car il demande de bien connaître nos frères séparés, mais aussi de bien se connaître soi-même – et on ne bâtit pas l’unité sur la négation des différences. Il faut les connaître, les réduire si possible, et les accepter souvent, car l’Eglise est Une, et diverse, y compris dans les expressions de la foi. Et ces différences ne sont-elles pas souvent une richesse ?

Chacun a le droit de penser que son Eglise a un peu plus part à la vérité que les autres... et le devoir d’accepter que ses frères séparés pensent de même pour ce qui les concerne ! Dans la marche vers l’unité, il faut être prêts à accepter le fait que nos frères séparés détiennent sans doutes des vérités que l’on a perdues. Il nous faut enfin apprendre à connaître et admirer les richesses qui sont les leurs, dans leurs manières de croire, de célébrer, et de vivre leur foi.

Résumé des soirées

Lundi 12 mars 2007

Comme il est de règle dans les lundis de la foi, cette première soirée a débuté par un échange. Qu’est-ce que l’oecuménisme ? Qu’évoquent pour nous les mots d’orthodoxe, copte, protestant, anglican... L’occasion pour chacun de dire où il en est, d’exprimer ses connaissances, ou ses questions sur le sujet.

Le Père Georges Maurice nous a ensuite présenté un exposé historique sur les divisions intervenues entre les chrétiens au cours des siècles, axé sur quatre grandes ruptures : la séparation d’avec le judaïsme, le schisme de 1054 (séparation d’avec les orthodoxes), la réforme, et le schisme anglican. Exposé suivi à nouveau d’un temps d’échanges et de questions.

Lundi 23 avril 2007

Cette seconde soirée commence par un échange : qu’avons nous retiré de la première soirée ? Qu’est ce que cela a changé dans notre manière de voir ? Des découvertes et des prises de conscience : la rupture "source" avec le judaïsme, l’importance de la dimension culturelle dans l’origine des séparations..

Le Père Georges Maurice nous présente ensuite un exposé sur l’historique de l’oecuménisme : le dialogue se met en place entre protestants d’abord, avec quelques initiatives individuelles du côté catholique. A partir de Vatican II, l’oecuménisme se met aussi en place dans l’Eglise catholique romaine et concerne désormais la plus grande part des Eglises chrétiennes... Cet exposé est suivi d’un débat long et riche...

Lundi 21 mai 2007

Pour cette troisième soirée, nous avons la présence de Martine Deschamps, du service diocésain de l’oecuménisme. Le thème retenu pour la soirée est : "Points de convergences et de divergences entre les grandes confessions". Pour changer les habitudes, nous commençons par l’exposé de Martine, qui nous présente les points communs essentiels entre les chrétiens, puis les différences entre les confessions, en particulier sur les plans de la conception de l’Eglise, de son organisation (hiérachie, ministères...), et des sacrements. Que de chemin à parcourir pour l’unité ! Pour avancer vers l’Unité, il faut commencer par regarder en face les différences... Mais aussi que de richesses à échanger, car toutes les différences ne séparent pas. Un débat animé suit l’exposé.

Lundi 18 juin 2007

Pour cette quatrème soirée, Martine nous présente un tour d’horizon des Eglises présentes en Isère. Plusieurs Eglises orthodoxes sont présentes, issues de différentes vagues d’immigration : russe, grecque, serbe... Ces églises, touchent des personnes de cultures différentes, avec parfois de grandes difficultés, et une histoire lourde (personnes issues des anciens pays communistes). L’Eglise réformée de France a plusieurs paroisses dans l’Isère, la plus ancienne étant celle de Mens. Il existe enfin plusieurs Eglises évangéliques. Des relations nombreuses existent entre les Eglises séparées et le diocèse catholique de Grenoble.

Nous abordons ensuite la vie de l’oecuménisme : Guillaume nous parle de ce qu’il vit dans le groupe "jeunes chrétiens ensembles". Martine nous parle de la vie des commissions locales et des centres oeucuméniques. Enfin, nous parlons des grands rassemblements :
- ensembles pour l’Europe, un rassemblement ayant eu lieu pour la seconde fois à Stuttgart, en mai 2007,
- Le 3e rassemblement oecuménique européen, qui aura lieu à Sibiu, en Roumanie, en septembre 2007.
- La visite en Arménie de notré évêque, Guy de Kerimel.

Enfin, Martine nous présente un exposé dont le sujet est : "Le ministère de Pierre. Responsabilité de l’Eglise et responsabilité de chacun".

Pour en savoir plus

- "L’oecuménisme", Michel Dubost, Droguet & Ardant ed. Un petit opuscule assez facile à lire.

- Les textes de Vatican II, le plus important sur ce sujet étant le décret sur l’oecuménisme (Unitatis redintegration). Sur Vatican II, voir aussi ici sur ce site.

- L’encyclique "Ut Unum Siint" de jean Paul II, sur l’oeucuménisme.

Prière

Que tous, ils soient un,
comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi.
Qu’ils soient un en nous, eux aussi,
pour que le monde croie que tu m’as envoyé.

Jn 17, 21

Histoire des séparations

Premier lundi de la foi du 12 mars 2007 : Œcuménisme Histoire des Chrétiens de Jésus-Christ à aujourd’hui
Notes sur l’exposé de Georges Maurice, prêtre
Une mise au point pour commencer : l’œcuménisme, c’est le dialogue entre les chrétiens séparés. Un chrétien croit en Jésus-Christ fils de Dieu, à la trinité. Le dialogue avec les Juifs, les Musulmans, c’est l’inter religieux.
Quatre grandes ruptures
Mort de Jésus Christ en 30
Premier seuil de rupture : rupture « source » avec le peuple juif.
Les premiers (...)

>> Lire l'article...

Histoire de l’oecuménisme

Histoire de l’œcuménisme
Notes sur l’exposé du Père Georges Maurice.
L’oecuménisme (mouvement de rapprochement entre chrétiens séparés) est né en 1910 en milieu protestant. A la Conférence universelle des Sociétés protestantes de mission, tenue à Edimbourg, un délégué des Jeunes Eglises d’Extrême Orient, dont l’histoire n’a pas retenu le nom, a exprimé son émotion de ce que la division des chrétiens ruinait le crédit de l’Evangile en son pays. Ce fut le point de départ de l’œcuménisme.
Après la guerre de (...)

>> Lire l'article...