Paroisse Saint Loup


Sommaire > Présentation > Les églises > Vif

Vif

Eglise Saint Jean Baptiste

Eglise de Vif

Visite guidée

L’église de Vif a été bâtie sur des vestiges plus anciens par des moines bénédictins venus du prieuré de Saint Laurent, à Grenoble. A l’origine, l’église faisait partie du prieuré de Vif, dont elle est le seul vestige, avec la maison du prieur située de l’autre côté de l’avenue de Rivalta : celle-ci est aujourd’hui intégrée dans une construction plus récente qui ne laisse rien deviner de son ancienne apparence. La maison du prieur et l’église étaient reliés par le cloître.

Le Chœur de l’édifice roman avec son abside en demi-cercle et deux absidioles parallèles date de la fin du XIème siècle.
La Chapelle (sacristie) date du IXème siècle. On peut voir dans le mur deux pierres portant des inscriptions chrétiennes du VIème siècle :

- L’épitaphe de Valénarius, prêtre, datée de 578.
- Un fragment d’épitaphe portant le qualificatif de « Serviteur de Dieu »
et une allusion à la Résurrection.

D’autres éléments anciens sont visibles dans les matériaux de construction de l’église :

- A l’angle du sud-est du clocher, à l’extérieur, l’inscription romaine « Ignibus acternis », date approximative 270 après Jésus Christ.

- Dans la chapelle du Saint-Sacrement : moitié de sarcophage de l’époque gallo-romaine.

L’entrée de l’église se fait par un porche voûté en berceau, surmonté d’une tour carrée formant clocher, de style roman primitif, restaurée au XIXème siècle. Le premier étage est occupé par une chapelle qui débouchait sur la nef. A côté du porche se trouve la pierre tombale de Jean Du Sert, curé de Vif début du XVème siècle.

La nef, surélevée en style gothique (fin XIIème, début XIIIème siècles), comporte deux bas-côtés surmontés de galeries.

L’église a été saccagée et incendiée au cours des guerres de religion en 1573, et les voûtes ont été abattues. Elle a été réparée en 1680, mais a vu son clocher sud s’effondrer en 1685. Il a été reconstruit à l’identique l’année suivante, et la flèche a été achevée en 1709 (inscription commémorative à l’angle sud du clocher).

Le chœur a été réparé en 1965, et des fouilles ont amené la découverte de sépultures carolingiennes.

Au cours du mois de janvier 2007, des sondages ont été effectués pour rechercher la présence éventuelle de fresques ou peintures murales, en prévision d’une prochaine réfection de l’intérieur de l’église. Ils ont fait apparaître un ensemble de peintures murales
qui dateraient du 13ème ou 14ème siècle. Il s’agirait d’une découverte importante, par la surface couverte (estimée à plusieurs centaines de metres carrés) et par l’état de conservation des peintures. Ces peintures sont situées au dessus du niveau des galeries. Des documents anciens attestent que l’ensemble de l’église était peint à l’origine, mais les peintures situées aux niveaux bas ont été détruites par l’incendie de 1573. Quand au choeur, ses enduits, en très mauvais état, ont été retirés lors de la restauration de 1965, pour laisser la pierre apparente.


Des études supplémentaires devront être effectuées avant de pouvoir envisager de mettre au jour et restaurer les peintures. Celles-ci seront effectuées avec des méthodes non destructives permettant de "radiographier" les murs pour repérer les peintures présentes sous les couches successives, et de déterminer ce qui doit être mis au jour et restauré. On ne peut donc pas espérer une restauration avant plusieurs années.

En attendant, il est inutile de se précipiter pour contempler ces
peintures : la plus grande partie dort encore sous le plâtre et plusieurs couches de badigeon !
Les plus grands fragments visibles ne dépassent guère le mètre carré, et
sont situés en hauteur. En outre, l’église n’est jusqu’à présent ouverte que
lors des cérémonies religieuses, et la plus grande discrétion est demandée
aux curieux qui souhaiteraient malgré tout voir les peintures. Plus bas sur cette page, vous trouverez des liens vers des articles relatant cette découverte.

L’église est aujourd’hui inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments
historiques.

Album photos

D’autres photos de l’église de Vif sont disponibles ici.

Pour venir à l’église St Jean Baptiste

L’église se trouve au centre du village, après la place de la mairie, pour ceux qui viennent de Grenoble. Il n’y a que quelques places de stationnement à proximité immédiate de l’église. Il est préférable de se garer sur un des parkings autour de la mairie, qui est toute proche.

Horaires des messes

Les messes ont lieu à Vif le dimanche matin à 10 heures.
Pour connaître les horaires des messes sur la paroisse Saint Loup, vous pouvez interroger le serveur consulter la page "Messes" de ce site.

Liens

Presse écrite

- Le Monde du 12 mars 2007

Documents
- Site de la ville de Vif/evenements/peintureglise.pdf].