Paroisse Saint Loup


Sommaire > Présentation > Les églises > Les Saillants du Gua

Les Saillants du Gua

Eglise Saint François de Salles

Eglise des Saillants

Construction

Jusqu’au milieu du XVIIème siècle, les habitants de la Ferrière [1] faisaient partie de la paroisse du Genevrey. Le franchissement de la Gresse étant dangereux, Alexandre de Bérenger, seul seigneur du Gua et de la Ferrière va fonder la paroisse de la Ferrière. Le cinq mars 1669, il fonde l’église paroissiale de la Ferrière. Il propose de trouver une nouvelle place pour l’église ou d’agrandir sa Chapelle Saint-Antoine et Saint-Claude, située à cent pas au sud du château de la Ferrière. Il veut y faire l’église et y ajouter le cimetière et la maison curiale. Il meurt avant d’avoir réalisé son projet.
Les habitants, Françoise COSTE, veuve d’Alexandre de Béranger, et leur fils Jacques de Béranger multiplieront les procès, les retards dans la construction. L’église de la Ferrière sera finalement érigée à son emplacement actuel et consacrée en 1710, sous les vocables de Saint François de Sales, ce qui était très original à l’époque, et de Saint-Pierre d’Alcantara, 2 saints ayant été canonisés à peu près à la même époque : 1665 - 1669.

La petite porte latérale, près du clocher, vient de la Chapelle Saint-Antoine et Saint Claude.
La porte murée, encore visible en face du château de la Ferrière, est celle de la chapelle privée de la Sainte-Trinité fondée en mars 1658 par Alexandre de Béranger, pour remplacer Saint-Antoine et Saint Claude, déjà dégradée. Les paroissiens de la Ferrière et des alentours n’avaient pas accès à cette chapelle pour les offices, baptêmes, mariages et décès.

Le bâtiment

Il est sobre, sans originalité ni décorations particulières. La nef est de 60 pieds de long sur 30 de large. Près du chœur, la chapelle de la confrérie des Pénitents et des Pénitentes du Saint Rosaire ( à gauche ) et la chapelle du Marquis de Bérenger se font face. La petite porte, à côté du clocher, vient de la chapelle Saint-Antoine et Saint-Claude. Les vases en bois peint et le reliquaire ont disparu..

Le clocher

« La cloche suspendue au toit de l’église étant cassée par la chute de son « arbre », en 1760 les paroissiens décident de construire le clocher pour y mettre une nouvelle cloche plus grosse que la précédente ». ( évènements de la vie marqués par les sonneries, et heure donnée par l’angélus ). Le devis est établi le 20 novembre 1760. La cloche sera réalisée par le Sieur Joseph Vachat, maître fondeur à Grenoble. Elle ne sera livrée que le 18 juin 1764. La cloche est baptisée Raymonde Françoise du nom de la dame de Sassenage, épouse du seigneur Bérenger, parrain et marraine. Sur le clocher on peut lire la date de 1762, dans les ferrures qui en ceignent le haut.

Travaux et entretien

L’entretien des églises est très lourd pour les communautés. La particularité du Gua est d’avoir trois paroisses : la Ferrière, Saint-Barthélémy et Prélenfrey et donc trois églises dont l’entretien sera une préoccupation constante de la communauté au fil des siècles... jusqu’à nos jours. L’église a fait récemment l’objet de travaux de restauration, qui se sont achevé au printemps 2006 avec la réfection de l’intérieur.

Pour venir à l’église St François de Salles

En venant de Vif, l’église se trouve à droite, au bord de la route départementale qui traverse le village des Saillants du Gua. Il y a très peu de possibilités de stationnement devant l’église. Un parking est à votre disposition à droite avant l’église, et un second se trouve juste après l’école, en prenant la petite rue à gauche (toujours pour les véhicules venant de Vif) juste en face de l’église.

Le village des Saillants est un des trois villages de la commune du Gua.

Horaires des messes

Les messes ont généralement lieu aux Saillants le samedi soir à 18h30, en moyenne une fois par mois. Pour connaître les horaires sur la paroisse Saint Loup, vous pouvez consulter la page "Messes" de ce site.

Vous pouvez aussi obtenir la date des prochaines célébrations prévues à l’église des Saillants et sa localisation sur une carte en cliquant ici.

Remerciements

Nous remercions Madame Andrée BARRAS-TIXIER, qui nous a aimablement autorisé à reprendre ici la notice historique dont elle est l’auteur.

[1La Paroisse de la Ferrière-du-Gua est devenue la paroisse des Saillants-du-Gua en 1950.