Paroisse Saint Loup


Sommaire > Vie de la paroisse > Actualité

Actualité

Bienvenue dans la rubrique "actualité" du site de la paroisse Saint Loup !

Vous trouverez ici des compte-rendus de quelques évênements, petits ou grands, qui ont marqué la vie de la paroisse, et l’annonce de prochains événements.

La vie de la paroisse est riche, les activités sont nombreuses, et il se passe toujours quelque chose - un coup d’oeil sur la rubrique agenda devrait vous en convaincre ! Mais tout n’est pas écrit, et tout n’est pas relaté ici...

3 décembre 2017

Formation : « Les Essentiels de la Bible »

Une trentaine de personnes de notre paroisse et une personne de la paroisse Notre-Dame-d’Esparron ont suivi la formation sur les Essentiels de la Bible.
Cette formation s’est déroulée sur quatre soirées et un samedi. Elle était animée par Isabelle Carlier, bibliste au CTM, et Véronique Minet, du service diocésain d’Evangélisation.
Nous avons abordé comment la parole de Dieu, par des écrits d’auteurs différents, a abouti à la Bible que nous connaissons aujourd’hui. Nous avons eu la joie de réfléchir sur les différents livres et de faire résonner en nous cette parole.
Par nos échanges, nous avons mieux compris la richesse de cette parole qui nous est offerte. Cela nous a donné l’envie de poursuivre cette approche de la compréhension des textes bibliques. Cette formation a nourri notre foi et nous a fait comprendre combien il est important de bien proclamer la parole de Dieu et de s’en imprégner. La communauté présente a ressenti que cette parole la fortifiait tout au long de l’avancement de cet enseignement. C’est une parole vivante qui est présente et qui nous interpelle au quotidien dans nos vies. Elle est essentielle à tout chrétien. Nous pouvons, par les fraternités locales nous laisser rencontrer Dieu qui nous parle par les écritures et par nos frères et sœurs, mais aussi lors de l’eucharistie par les textes de la célébration et l’homélie de nos prêtres ou diacre.
Nous avons ressenti cette formation comme une « mise en bouche » et la question posée est : « quand aurons-nous le repas » ? Nous réfléchirons les prochaines semaines quelle suite à donner à cet enseignement.
C’est vraiment une joie d’avoir vécu ces moments de partage et d’écoute en communauté !

Joëlle Varreau
J’ai appris à appréhender la Bible différemment. Ces rencontres nous ont fait découvrir un aspect nouveau dans la lecture de ce livre. La communion entre nous, la clarté des propos, la richesse de la documentation mêlant l’histoire, le ressentit, ont fait passer des informations riches et importantes auprès d’un auditoire attentif. Expérience à renouveler
Marra

J’ai beaucoup apprécié cette formation sérieuse et chaleureuse. Les animatrices ont su nous donner envie d’aller « fouiner » dans notre bible à la découverte de situations, de paroles qui nous parlent encore aujourd’hui. Nous sommes nombreux à souhaiter une suite à cette formation tout à fait « essentielle ».
Colette

La formation à été enrichissante. Elle m’a apporté un peu plus d’autonomie à l’exercice pas souvent très simple d’une lecture ou d’une étude des textes bibliques. 
J’ai aussi apprécié les moments d’échanges et de partage avec d’autres membres de la communauté chrétienne.
La dernière journée à elle seule était aussi très forte en enseignement
Claudine


7 novembre 2017

Retour sur l’Assemblée diocésaine des 14 et 15 octobre 2017 à la Basilique du Sacré-Cœur de Grenoble

Ce beau temps fort diocésain auquel une délégation de notre paroisse Saint-Loup a participé découlait d’un triple questionnement à destination de notre évêque et de l’Eglise diocésaine :
. Comment est-ce que l’Eglise aide en ce moment à la rencontre avec Jésus ? Cette question n’est pas nouvelle mais reste fondamentale et demande à être posée à frais nouveaux.
. Comment rêve-t-on nos paroisses au XXIème siècle ? Il s’agit en réalité de constater ce qui advient, l’émergence de ce qui se vit, en vue de mieux l’accompagner tout en repérant les signes de l’Esprit-Saint ; convient-il alors d’appuyer sur l’accélérateur ou bien sur le frein ?!
. Enfin, quel est le rapport de l’Eglise avec le monde, sa présence dans la société française et en Isère ? Quels sont ses besoins auxquels l’Eglise peut prendre sa part ? A travers ce dernier aspect, c’est Dieu qui nous parle et l’écouter est capital. Il est possible de le faire de bien des manières et la volonté de notre évêque est d’écouter ce que le peuple de Dieu a à dire. C’est la raison pour laquelle cette assemblée est ainsi nommée : « Ecouter ce que l’Esprit dit aux Eglises » (expression tirée du Livre de l’Apocalypse).

Nous sommes tous venus en délégations afin de pouvoir mieux se parler et réfléchir ensemble, pour être plus productifs grâce au travail des délégués ! Des critères avaient été retenus pour la composition de ces délégations : parmi eux, l’aspect intergénérationnel, la diversité des réalités de l’Eglise et des spiritualités.

Pour notre paroisse, ce sont ainsi 14 délégués qui ont répondu avec joie à l’appel lancé par l’équipe paroissiale, personnes de sensibilités diverses, représentatives de divers domaines de l’activité pastorale,

Des délégués appartenant à des mouvements d’Eglise ont aussi été sollicités.

Un certain nombre de personnes ayant participé aux visitations entre paroisses ont fait partie des délégations. Pour mémoire, la Paroisse Saint-Loup avait visité la Paroisse Saint-Martin du Manival et avait reçu la visite de la Paroisse Saint-Bruno de Chartreuse. Il est bien certain que tout ce qui a été vécu lors de ces rencontres a contribué à alimenter la préparation de ce week-end. Il ne faut pas non plus omettre qu’au mois de septembre des consultations avaient été menées, sous forme d’interviews, qui ont été reprises à l’Assemblée.

Cette Assemblée fut l’occasion de faire le point, quatre ans après la Lettre pastorale (« Communion et mission, le défi de notre Eglise ») de notre évêque (pour Pentecôte 2013) et à l’issue de sa première mise en œuvre. Ce point a été fait, par délégation, le samedi en fin de matinée.

Au cours de ce week-end, des témoignages ont été entendus et des mini formations ont été dispensées. Des temps d’échange ont eu lieu pour rêver la paroisse du futur. Un mot d’ordre : laisser l’imagination s’exprimer sans entraves, et accueillir de manière constructive toutes les idées ! Ce travail a fait l’objet des ateliers du samedi après midi, mais aussi - de manière peut-être plus concrète - du temps d’échanges en délégations paroissiales le dimanche matin. Des échanges faits dans un esprit constructif, avec un esprit fraternel qui n’a fait que grandir au sein de notre délégation durant ces deux journées.

L’enjeu fut d’entendre l’analyse du peuple de Dieu qui parle à l’Eglise et à son pasteur, grâce au travail discret mais efficace de l’équipe des « grandes oreilles » et grâce à la synthèse finale de notre évêque. Il n’y eut pas d’annonce particulière, ce temps de travail et de communion a surtout servi à tracer les prochaines étapes. Et puis ce fut l’occasion de lancer la démarche synodale promulguée par le Pape François (Synode 2018 des évêques pour les jeunes).

Les jeunes furent bien représentés lors de cette Assemblée ! Un certain nombre ont trouvé leur place au sein de notre délégation et ils ont pu vivre le lancement d’Ephata ! qui est la déclinaison de la démarche synodale pour les jeunes de l’Isère : dix ans après les Assises des jeunes, ce sera une année pour élargir et redynamiser la pastorale des adolesscents dans les paroisses tout en développant le réseau jeunesse diocésain.

Certains – des communautés contemplatives entre autres - ont pu s’associer à cette Assemblée par la prière (une neuvaine avait notamment été proposée dans les différentes paroisses) ou en écoutant les moments forts sur RCF Isère.

Dans la continuité de la Lettre pastorale de Mgr Guy de KERIMEL et de l’Exhortation apostolique du Pape François « La joie de l’Evangile », continuons à avancer ensemble sur ce chemin de refondation missionnaire de nos communautés chrétiennes ! Et de belles choses existent déjà : les Fraternités locales, les Centres Paroissiaux, l’élaboration des Projets Paroissiaux d’Evangélisation, les initiatives missionnaires dans toute leur diversité, les laïcs en mission paroissiale et les nouveaux pôles diocésains (Evangélisation, Communion, Diaconie et Soin, Eglise en dialogue et Jeunesse).

Nous avançons donc pas à pas pour refonder nos communautés chrétiennes sur le Christ et sur la foi des Apôtres, au souffle de l’Esprit. La démarche des « Visitations entre paroisses » qui a été proposée au début de l’année 2017 s’est parfaitement inscrite dans cette dynamique communautaire et missionnaire voulue par notre Eglise diocésaine, à l’issue de l’Année Pastorale dont le mot d’ordre était « N’ayez pas peur ! ». Notre Projet Paroissial ne peut être qu’enrichi par autant d’expériences et de temps forts !

6 novembre 2017

Pèlerinage diocésain à Notre Dame de la Salette les 23 et 24 septembre 2017

A l’écoute de l’Esprit

Les pèlerins nombreux devant la basilique de la Salette

Un soleil radieux, un paysage splendide, de nombreux pèlerins, des sourires sur les visages, des rencontres, des temps de marche, de prière, des enseignements, des ateliers, des partages, un week-end riche où nous nous sommes mis chacun et ensemble à l’écoute de l’Esprit Saint.

« Nous voilà cette année en route pour une journée de pèlerinage diocésain recommandé et accompagné par nos voisins. A 1800 m, sous un beau soleil, ce fut une journée de ressourcement, une pause dans nos vies agitées. Ainsi nous avons découvert des extraits d’un spectacle de spiritualité vivante présenté par la troupe de La Passion de Tullins, écouté l’enseignement riche de notre évêque Mgr Guy de Kérimel (écoute, discernement …), participé à la messe en plein air car la foule était nombreuse… L’homélie portait sur la parabole des ouvriers de la dernière heure en prise avec l’actualité, ce qui nous fait réfléchir sur la solidarité avec ceux qui ont des difficultés à trouver du travail. Cette journée nous a permis de connaître un peu mieux notre évêque et d’en apprécier ses messages. »

Hélène et Denis

On peut retrouver les textes et homélies de Mgr Guy de Kerimel sur le site :
https://www.diocese-grenoble-vienne.fr/Salette_2017.html

« Au loin, l’Obiou, tout près le Gargas, là, les lieux des apparitions de Marie aux enfants de La Salette et la grande Basilique. C’est dans ce site exceptionnel appelant au recueillement que j’arrive dimanche, disponible, curieuse et gardant en moi le chagrin d’une maman venant de perdre sa fille unique et celui de deux proches ayant perdu leur conjoint tragiquement. Je circule sans but précis, croisant des dizaines de personnes si différentes : que viennent-elles faire ici ?
C’est au cours du pique-nique, près de la fontaine, que ma proche voisine m’explique que la 1ère fois qu’elle est venue, invitée par une connaissance, elle a été impressionnée et saisie de joie en entrant dans la basilique. Depuis, elle revient souvent, sûre que Marie la comble de grâces ; et elle me montre avec complicité et fierté une photo de ses deux petites filles assises sur ses genoux.
Plus tard, il m’est donné d’échanger avec un couple, plus très jeune, aux visages radieux. Lui, il lui manque 4 doigts à une main, disparus dans une machine agricole alors qu’ils étaient jeunes mariés. Il y a quelques années, il s’est fait encorner par un taureau …et on lui donnait peu de chance de survie …Il est là ! Ils sont heureux et revoient encore le sourire du prêtre qui les a accompagnés dans cette épreuve !
C’est avec ces personnes rencontrées par hasard (et même ces trois dames qui n’ont cessé de papoter pendant la messe !) qu’aujourd’hui, je suis appelée parce qu’il nous aime tous, il nous invite tous, quel que soit notre « mérite », à travailler à la vigne du Seigneur, car pour lui, il n’est jamais trop tard. »

Geneviève

« Des rencontres et moments m’ont touchée, comme le chemin de croix animé par le Sappel*. Ces personnes ont témoigné de leurs expériences douloureuses en lien avec les stations du chemin de croix. Elles nous ont profondément touchés et évangélisés par leur simplicité, leur vérité, leur foi, leur espérance, la fraternité qu’elles vivent et dont elles témoignent.
- La veillée du samedi soir animée par les jeunes. Nicolas nous a parlé de l’évangélisation, mot qui ne lui « parlait » pas, et qu’il a compris à la suite d’une expérience avec Iseranybody. Il nous a donné deux conseils : « Témoignez de ce dont vous vivez », « Vivez ce dont vous témoignez » … « et vous évangéliserez ».
- La rencontre avec Xing-Sheng, chinoise, en vacances en France, venue avec une amie, très émue « par ce qu’elle a vécu, par ce que nous avons vécu tous ensemble au cours de ce rassemblement, moment fort qui nous construit ». »

Odile

*La Communauté du Sappel est un mouvement reconnu par l’Église catholique (comme association privée de fidèles) dont le but est l’évangélisation des familles du Quart-Monde.

Quelques phrases de notre évêque :
« L’Esprit Saint est donné pour la mission », « acteur premier de la mission ». Jésus dit à ses disciples : « Allez ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ; et apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Mt 28, 19-20) « Comment donc ces quelques hommes peu instruits vont-ils répondre à un appel complètement disproportionné ? [...] C’est qu’à l’origine de l’Église, il y a le don de l’Esprit Saint, le jour de la Pentecôte. »
Nous sommes appelés à travailler au Royaume, à l’annoncer, le signifier par un art de vivre, une liberté chrétienne. « Le Christ nous a libérés. » (Ga 5,1) Comment manifestons-nous notre liberté ? Il nous faut une éducation à la liberté qui passe par une éducation à l’intériorité. Que nos paroisses soient des écoles de prière, de liberté. Il nous faut annoncer la victoire de l’Amour, la réalité de la victoire sur le mal. Comment vais-je vaincre le mal autour de moi, ne pas rester dans une mentalité fataliste ? L’évangélisation est plus qu’un message, elle est une manière de vivre, le témoignage d’une vie nouvelle. Par notre charité active, nous voyons des résurrections, des libérations, des actions de grâce.
L’Église est par nature missionnaire. Il s’agit pour nous de « nous mettre à l’écoute de l’Esprit Saint, pour discerner la volonté de Dieu à travers l’Évangile, la prière et la lecture des signes des temps. » « L’Esprit Saint parle à l’intérieur de nous-mêmes, il est donc nécessaire de développer en nous la vie intérieure pour discerner, dans les bruits du monde, le souffle léger de l’Esprit qui veut nous enseigner. Nous devons descendre en nous-mêmes, développer en nous l’être intérieur, fortifier l’être intérieur. » « L’Esprit Saint nous fait discerner ce qui vient de Dieu, et ce qui n’est pas de Dieu. Il nous rappelle sans cesse notre propre dignité et celle de tout être humain, il nous apprend à agir selon Dieu, à participer de manière active et de tout notre être à la mission que Dieu nous confie. »
« Laissez-vous travailler par la Parole de Dieu. La Parole de Dieu nous dit Dieu. Elle nous ouvre des horizons divins, infinis. »
« J’ai vécu le chemin de croix animé par le Sappel. Je me réjouis beaucoup que des gens cabossés par la vie se sentent faire partie de notre famille diocésaine mais aussi qu’ils puissent nous évangéliser. C’était un de mes rêves, que les personnes défavorisées nous évangélisent. C’est un signe, une ébauche du Royaume où chacun retrouve sa dignité. »
« Le Seigneur a besoin de chrétiens vivants pour relever les défis de notre société. »

5 novembre 2017

Accès à la maison paroissiale

Depuis le mois d’août, la circulation dans Vif est perturbée, avec des travaux effectués sur le réseau d’eau potable, avenue de Rivalta, qui viennent compliquer l’accès à la maison paroissiale et à l’église. Ces travaux devraient durer encore plusieurs mois.

Pour venir à la maison paroissiale

En l’état actuel des travaux, l’itinéraire à suivre est le suivant :
En venant de Varces :
Suivre l’itinéraire habituel (fléchage "Commerces centre bourg" à l’entrée de Vif).
En venant de Saint Georges de Commiers ou des Saillants du Gua :
Suivre le fléchage "Commerce centre Bourg", pour retrouver l’avenue de Rivalta.

Pour venir à l’église St Jean Baptiste

En venant de Varces :
Suivre l’itinéraire habituel (fléchage "Commerces Centre Bourg").
En venant de Saint Georges de Commiers ou des Saillants du Gua :
Suivre la déviation, fléchage "Commerces centre-Bourg".

Nous ferons notre possible pour maintenir ces indications à jour lorsque l’avancement des travaux le nécessitera...

Visitation du 16 septembre 2017

Ce samedi, la paroisse Saint-Loup a reçu la paroisse Saint-Bruno-de-Chartreuse en Isère et la paroisse Bienheureux-Boniface en Savoie qui sont liées sur le plan pastoral avec l’accord des deux évêques. Vingt-trois paroissiens représentant les quatre relais de la paroisse Saint-Loup, accompagnés du Père Thibault NICOLET, curé, du Père Régis KIBOUKA-MAHOUKOU et de Gilles BERGER-SABBATEL, diacre, ont accueilli trois paroissiens de la paroisse Saint-Bruno : Marie-Jo, Thérèse et Patrick et leur curé, le (...)

>> Lire l'article...

Assemblée Pastorale Paroissiale du 27 juin 2017

30 personnes déléguées de chacun des groupes de notre Paroisse étaient présentes ce soir là, avec le Père Armand, responsable de notre Doyenné montagne sud. Ensemble, nous avons fait le bilan de l’année scolaire écoulée, depuis l’arrivée de nos deux nouveaux prêtres Thibault et Régis. Chacun s’est bien exprimé sur les richesses vécues.
Il a été question de complémentarités dans nos différences, en confiance, de travail en équipes, dans la joie, et bien sûr de la vie des différents groupes jeunes ou adultes : (...)

>> Lire l'article...

SAINT MAURICE RETROUVE LA CHAPELLE DE FONTAGNEUX

Samedi 23 septembre saint Maurice a été fêté avec ferveur par une assemblée très nombreuse, dans la chapelle de Fontagneux à Varces, fondée sous son patronage.
Au cours de la messe paroissiale du samedi soir, le Père Thibault rappela dans son homélie que saint Maurice et ses légionnaires de l’armée romaine, chrétiens originaires de Haute-Égypte, refusèrent de massacrer d’autres chrétiens sur ordre de l’Empereur Dioclétien et furent ainsi tous tués en représailles. Ce fait se serait produit près de Martigny, (...)

>> Lire l'article...

8 septembre 2017 : Pèlerinage à Notre Dame des Autels

C’est vers 1485 que la chapelle Notre Dame des Autels a été construite, sur le territoire de la commune de St Georges de Commiers, par les moines bénédictins du Prieuré de St Michel du Connexe. Après une histoire tourmentée - et des états de délabrement plus ou moins prononcés ainsi que des usages variés - pendant les guerres de religion, puis lors de la Révolution, elle est rachetée par une personne de Champ sur Drac en 1823 et donnée à cette commune en 1827 pour être rendue au culte. Elle a, depuis (...)

>> Lire l'article...

Fête de l’Assomption

C’est par une belle journée estivale que nous nous sommes retrouvés nombreux à Notre Dame de Commiers pour fêter l’assomption de la Vierge Marie.
La célébration a commencé par une procession avec la statue de Marie portée par deux enfants. Nous étions invités à prier en cheminant vers l’église pour nos familles, notre pays.
Le Père Thibault, qui présidait, était accompagné de Guillaume Delaporte, séminariste.
L’assomption marque la montée au ciel de Marie, ce qui reste un mystère qui nous donne (...)

>> Lire l'article...

Dimanche 07 mai, 40 jeunes ont communié pour la première fois

Ce dimanche 7 Mai nos paroissiens ont été accueillis, aussi bien à Vif qu’à Varces, par de magnifiques fresques où s’affichait un énorme « MERCI ». Ce sont 40 de nos jeunes qui allaient recevoir la communion pour la première fois qui souhaitaient par ce simple, mais si beau mot, dire ce qu’ils ressentaient :
Merci, pour toutes ces trois belles années de caté où ils avaient pu apprendre à connaître Dieu. Merci, pour cette si belle et intense retraite passée à Parménie dans la joie, le partage et l’amour (...)

>> Lire l'article...

Chorale

Ils étaient près d’une trentaine de jeunes de l’Aumônerie ce samedi 11 mars dernier pour animer une magnifique messe accompagnée de chants Gospel.
Ils nous ont émerveillés en chantant le psaume à 3 voix !
De futurs chanteurs qui vont, nous l’espérons, intégrer la chorale de la paroisse.
Les répétitions de la chorale ont lieu une fois par mois à la maison paroissiale et vous êtes tous invités à nous rejoindre.
Pas besoin d’un diplôme de chanteur ! Votre présence et votre enthousiasme suffiront !
(Vous (...)

>> Lire l'article...

Soirée dansante

Le samedi 25 mars, le groupe Tirelire a organisé la 12e soirée dansante à l’oriel à Varces. Nous avons pu bénéficier de cette salle grâce à la gentillesse de l’association des Amis du relais d’Uriol. Nous avons pu nous régaler avec d’excellentes lasagne préparées par le traiteur de Varces La Pignatella accompagnées de salade verte fraiche préparée par les mains expertes d’Elisabeth, suivi des fromages blancs de la Ferme du Mas des Buissons appréciés de tous, et pour terminer une part de tarte aux pommes. (...)

>> Lire l'article...

Commencer le carême en doyenné !

C’est une nouveauté. Notre doyenné -structure généralement peu connue- intitulé « Montagnes Sud » regroupe trois paroisses : St Pierre Julien Eymard, autour de La Mure, Notre Dame d’Esparon, autour de Mens, et Monestier de Clermont, et la nôtre, St Loup, autour de Vif et Varces. Au total, ce doyenné couvre près de 85 anciens « clochers » ! Depuis quelques années cette structure prend plus de réalité communautaire : les prêtres et diacres se retrouvent plusieurs fois par an, les équipes paroissiales se (...)

>> Lire l'article...

Action de carême

Chaque année, le carême est l’occasion pour notre paroisse (et bien d’autres) de faire connaître une action envers une association, ou une action menée envers des personnes qui nécessitent un « coup de pouce », qui auraient besoin d’être connues, aidées, soutenues …
Cette année, notre paroisse a choisi de faire connaître l’association Magdalena 38, qui va à la rencontre des personnes les plus démunies à travers les mercredis du cœur et les tournées du cœur.
Ce mardi 14 mars, Rodolphe Baron, président de (...)

>> Lire l'article...

Vœux du père Thibault Nicolet à l’occasion de la Fête de Noël 2016

Chers paroissiens,
Le Mystère de Noël se revit chaque année dans nos églises et nous sommes invités à rappeler sans cesse le souvenir de tant d’amour pour nous. L’avènement du Christ n’a pas profité seulement à ceux qui vivaient à l’époque du Sauveur, mais sa grâce devait se communiquer à nous tous. Pourtant, bien des hommes n’ont pas encore reçu cette Bonne Nouvelle et ils attendent que nous la leur annoncions, avec le respect et la charité qui conviennent.
Cette période de l’année est (...)

>> Lire l'article...