Paroisse Saint Loup


Sommaire > Archives > Monastère de la Visitation

Monastère de la Visitation

Mars 2006 : « la Visitation ferme ». Grand émoi pour la population environnante. La décision est arrivée brutalement pour beaucoup. Mais pouvait-on faire autrement ? Les Sœurs très âgées, ne pouvaient plus assurer leur vie matérielle en communauté cloîtrée et essentiellement vouée à la contemplation (prière, don de soi à Dieu). Après bien des analyses entre les responsables de l’Ordre de la Visitation et Rome, il a été convenu la dissolution de la communauté du Monastère de Vif.

Les moniales ont été réparties dans d’autres monastères, choisis par chacune d’elle, en accord avec le Conseil Fédéral national. Le Père Justin Aka, aumônier, demeuré au service de la paroisse a rejoint la cure de St Pierre de Commiers comme résidence. Les personnes âgées qui étaient accueillies ont trouvé place progressivement en maison de retraite grâce à l’action sociale des communes. La propriété de Vif sera prochainement mise en vente. Après être resté à l’abandon pendant des années, le monastère a été racheté par la commune de Vif. Un petit immeuble de logement est en cours de construction sur une partie du parc.
Le monastère lui-même devait faire l’objet d’un projet culturel, mais en mars 2016, un incendie a ravagé un tiers du bâtiment. La partie incendiée est aujourd’hui vouée à la démolition, et, à notre connaissance, aucun projet n’existe pour les parties restantes.

Vous trouverez ici l’historique du monastère de Vif. Par ailleurs, l’homélie d’Alain-Noël Gentil du 3ème dimanche de carème est consacrée à la fermeture du monastère.

Prière

Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
ton amour qui est de toujours,
Oublie les révoltes, les péchés de ma jeunesse,
dans ton amour, ne m’oublie pas.

Psaume 24(25), 6-7

Historique du monastère

C’est en 1926 que la communauté vint s’installer à Vif dans la propriété de M. Callies qui était l’oncle de la Mère supérieure Marie-Henriette de Sales Lamarche. C’est Mère Jeanne-Françoise Excoffier qui lui succéda à son décès en 1932. C’est aussi dans cette période (1926-1935) où Vif n’avait pas de curé, que le monastère suppléa au catéchisme et à la pratique religieuse sauf le dimanche et les cérémonies d’ordre paroissial par suite de l’interdit. En 1937, Mère Joseph Marie Madeleine Mallet arriva de St Bonnet. (...)

>> Lire l'article...

Homélie du 19 mars 2006

Homélie d’Alain Noël Gentil, prêtre modérateur de la paroisse, du dimanche 18 mars 2006, sur le monastère de la Viitation.

>> Lire l'article...

Le vieux monastère

Poème écrit par une paroiissienne, devant le monastère abandonné

>> Lire l'article...